mercredi 22 août 2007

Le démarrage du blog

Les chiffres sont tombés cette nuit ! Le succès de ce blog dépasse les espérances des analystes les plus fins (Benou en l’occurrence) : il y aurait eu un raz de marrée incontrôlable sur ce blog , puisque je comptabilise un total de onze visites depuis sa mise en ligne ! (Famille incluse). Du jamais vu.

A ce stade, je n’ai plus le choix et je me dois de surfer sur la vague de ce succès inattendu. En ce jour de la remise du prix du meilleur démarrage blog de la semaine, je voudrais remercier tous mes lecteurs et lectrices. J’en profite d’ailleurs pour faire remarquer que ce sont des lecteurs qui s’inscrivent dans la moyenne des lecteurs de blogs de mes blogconfrères : 4 billets et UNIQUEMENT des commentaires sur le billet de cul !

Le problème avec les blogs d’une aussi grande qualité que le miens, c’est le phénomène de nouveauté avec toutes les scènes d’hystéries de fans que cela comporte. Il suffit pour s’en convaincre de voir le nombre de sites internet tributes qui se sont créés en mon honneur depuis ces quelques jours. De plus, ce blog est victime du phénomène tout à fait comparable aux épisodes pilotes des plus grandes séries télévisées (américaines, hein, même si on serait tenté de comparer mon blog a un épisode pilote de Sous le Soleil, je vous ai déjà expliqué, que le soleil y’en à pas à Dublin !). On sent la vitalité des scénaristes dans les premières minutes, puis après on sent un relâchement et un essoufflement de la série. Ce blog n’en fera pas exception ! Fini les calembours de qualité (la précédente blague est déjà un échec).

Si vous vous étiez imaginé que tous les jours vous alliez lire des aventures d’un type exhibitionniste, ou d’un type qui fait des rencontres douteuses (à propos, je discutais encore hier soir de cette histoire de Katrina * c’est fou d’ailleurs comme vous ne retenez que l’exhibitionnisme, alors que moi je retiens plutôt Katrina * et mon interlocuteur masculin me confiait qu’il aurait potentiellement eu les mêmes réflexes et pensées que moi). Finalement, on pourrait se demander où sont les Mecs, les vrais ? Moi j’ai bien ma petite idée: ils sont trop occupés à décrire sur leurs blogs respectifs leurs vie de ouf. Forcément, on ne les retrouve plus dans la rue ces mecs-là. La nuits ils vivent, la journée ils racontent.

Je m’égare ! On me fait signe qu’il ne doit me rester pas plus que 5 lecteurs (Famille incluse). Hého, je vous avais pourtant prévenu.

1 commentaire:

flo a dit…

oh la la...

On croirait presque un s.o.s....

Moi je le trouve génialissime ton blog, ta vie est palpitante (non, non, je n'exagère pas moi...).

Bon, en même temps, il faudrait laisser le temps aux gens qui sont en vacances de revenir, de poser leurs bagages et ensuite (et c'est la troisième chose qu'ils feront, j'en suis sure) d'aller voir ton blog.

Pour ce qui est du "sourire niais", moi j'avais exactment le même, sauf que je lui avais donné la douce appellation de "sourire de la muette", c'est tout de suite moins politiquement correct, mais bon...

Continue à nous régaler de tes aventures, quel que soit le nombre de visiteurs, dis toi que, finalement, c'est la crème de la crème qui vient te rendre visite (famille inclue :) )